AUVERGNE – Ep. 01 – DE L’AVENTURE ?

AUVERGNE – Ep. 01 – DE L’AVENTURE ?

Le voilà, le moment tant attendu. Un drôle de mélange de sentiments. Entre excitation de l’aventure et inquiétudes du premier voyage de "vrai motard" que tu t’apprêtes à devenir. Bref, un vrai baptême pour moi, ma passagère et ma nouvelle moto flambant neuve : ma Triumph Tiger XCA !

Nous sommes la veille du départ pour quelques jours en Auvergne, plus exactement vers le Parc National du Livradois-Forez. Inutile de froncer les sourcils, je te fais un petit point topographique juste après, histoire que tu vois où cela se trouve, parce qu’avant d’y aller, j’en avais moi non plus, aucune foutue idée. Autant te le dire, je pars à l’Aventure.

Et l’aventure, ça se prépare (ou pas d’ailleurs, c’est là que ça devient vraiment l’aventure dirons certains, mais c’est un autre débat, ne nous égarons pas). Qui dit « préparation de voyage » dit checklist longue comme le bras, pour être sûr de parer à toutes éventualités en cas de problèmes mécaniques/santé/itinéraire/intempéries (rayer la mention inutile).

Faire son paquetage, c’est déjà partir un peu. Dans tous les voyages que j’ai fait jusqu’ici, la phase de préparation est toujours très importante. Parce que je sens, que ça y est, le départ est imminent et qu’ordonner mes petites affaires à l’aise, sans pression permet aussi de faire le tri dans ma petite tête. Je n’hésite d’ailleurs jamais à me mettre dans le confort optimal (sans trop en faire, je crois…) et mon petit plaisir est souvent d’aller chercher le dernier ustensile manquant au bon déroulement du dit périple. Un petit tour à Décath’ pour la Petzl qui me manque (ben oui, on peut très bien tomber en panne de nuit, en route, même si le Tiger est neuf. Même si j’y connais rien en mécanique, au moins j’y verrais quelque chose ! Ben ouais ! Rien ne s’improvise. Je déteste l’imprévu, ça m’angoisse !

Au fait, je ne t’ai pas dit, tu croyais que je partais vraiment à l’Aventure avec mon trail tout terrain ? Je veux dire, équipé comme un astronaute à la conquête de Mars ? Pas vraiment…

Enfin, si t’as raison sur un point : je m’équipe comme un astronaute pour rouler sur une brelle mais je ne vais pas encore bien loin, parce que ça s’apprivoise tout ça ! En attendant, je trouve que c’est l’Aventure avec un grand « A » quand même (c’est mon premier moto-trip ! alors soit gentil tu veux ?). Je laisse donc la tente et le matelas gonflable (que tu ne pensais pas crevé mais ça, tu t’en rendra finalement compte à 3h du mat’, crevard que tu es, à regonfler tout ça à la force de tes poumons parce, t’as AUSSI oublié le gonfleur en prime. Oui, ça sent le vécu !)

Non, là c’est « royal au bar », je vais squatter un petit gîte motard mignon-mignon avec ma chère et tendre pendant 3 jours. Le genre d’endroit où t’as des bulles massante dans ton bain, et où le soir tu manges un délicieux repas gastronomique arrosé d’un excellent vin (bio) local pour finir en te vautrant dans un lit de 2 mètres par 2 dans des draps de lin.

Mais nous n’y sommes pas encore. Je file donc me coucher, impatient, inquiet aussi mais… heureux  en pensant à demain. Tout se mélange, je te le disais en préambule…

Dernier check en m’endormormant dans mon lit douillet :

  • GPS : prêt !
  • Pantalon de pluie : prêt !
  • Intercoms : prêts !
  • Outils : prêts !
  • Trousse de secours : prête !
  • PQ : prêt !
  • Couteau : prêt

Puis j’ai du m’endormir…

  • Allumage des moteurs : prêt !
  • Mise à feu : 5… 4… 3… 2… 1…. Décollage !

Comme un astronaute, je te disais. Comme un astronaute…

AUVERGNE – Ep. 02 – LE BON CHOIX

AUVERGNE – Ep. 02 – LE BON CHOIX

Ma première bécane : la Honda NC700X

Ma première bécane : la Honda NC700X